contact professor
Laurence Dervaux

Painting

Pending translation, sorry for the inconvenience.

Les préoccupations de l’art contemporain ont bouleversé  le cadre classique du champ artistique. De plus en plus la peinture de chevalet cohabite avec des formes artistiques nouvelles telles que  l’art in situ, l’art urbain, l’installation, la performance, l’art en ligne, l’art vidéo… Les avancées technologiques ainsi que les nouveaux moyens d’expression ont  permis aux artistes de concevoir une démarche alliant plusieurs disciplines artistiques.  A l’heure actuelle, le terme d’artiste plasticien est donc privilégié à celui d’artiste peintre.  De par son orientation pluridisciplinaire, l’option  Peinture  accorde une importance manifeste aux réalités contemporaines tournées vers cette diversité de moyens.  

Être artiste plasticien

Etre artiste, c’est-à-dire faire de la pratique d’un art sa profession, c’est s’inscrire dans une sphère où coexistent plusieurs mondes de l’art, plusieurs familles d’artistes. Pour parvenir à y trouver leur voie, les artistes sont amenés à construire leur propre système basé sur la transgression des frontières, l’innovation et l’originalité de la production.

Aujourd’hui, parallèlement à leur création, les artistes assurent diverses activités connexes à leur profession. Effectivement, avec le développement des services éducatifs et de médiation des opérateurs culturels et muséaux, ces institutions font de plus en plus appel à des artistes pour l’accompagnement pédagogique du public, l’animation d’ateliers, la mise en place d’évènements artistiques et participatifs…Désormais, l’étudiant en arts plastiques peut non seulement revendiquer un diplôme en art mais aussi une ou plusieurs spécialités dans des domaines variés tels que la médiation artistique et culturelle, la scénographie et la mise en espace d’expositions, l’animation socioculturelle, l’enseignement ou encore le commissariat d’exposition. L’artiste médiateur, l’artiste pédagogue, l’artiste scénographe, l’artiste curateur côtoie dorénavant l’artiste plasticien.

Être étudiant en art plastique option Peinture

Durant les trois années de bachelier, l’étudiant est amené à développer son sens de la découverte et de l’expérimentation. Il est initié aux différentes techniques : peinture, dessin, gravure, sérigraphie, photographie, volume, vidéo et infographie. Il est également sensibilisé à la diversité des processus de création contemporaine grâce auxquels il pourra mener à bien ses projets personnels. Dans son développement, l’étudiant adopte une attitude critique et autocritique qui intègre des réflexions sur son rôle de citoyen en tant qu’artiste plasticien. Pour atteindre ces objectifs, l’étudiant construit sa propre méthode d’analyse et de questionnement sur les moyens techniques employés dans ses recherches, de sorte qu’il puisse davantage participer à l’élaboration de sa formation.

Les années de master doivent conduire l’étudiant à la maîtrise des notions de sens et de contenu, afin qu’il puisse prétendre à une maturité expressive et critique dans son travail de création. A cet effet, l’étudiant définit partiellement son programme de cours afin de lui permettre de personnaliser et de structurer son langage créatif. En cours de formation, il est aussi confronté à la complexité de communiquer efficacement sur sa production artistique selon des modalités adaptées à un contexte professionnel. En intégrant un fort degré d’autonomie, l’étudiant développe de nouvelles compétences afin de pouvoir évoluer dans des contextes hors scolaires, ce qui lui permettra de poursuivre sa pratique de créateur.

En dehors l’atelier

Régulièrement, lors de leur parcours à l’Académie, les étudiants sont incités à participer à des événements extérieurs tels que « l’Art dans la ville », « la Nuit des Musées », ou autres expositions collectives au sein d’espaces culturels de la région.  Nombreux sont ceux qui se sont distingués dans différents prix artistiques en Région Wallonie Bruxelles : Prix de Tournai, Prix du Hainaut,  Prix Médiatine, etc.

« L’art ne reproduit pas le visible. Il rend visible »    
Paul Klee.